Campagne de sensibilisation à la sécurité routière

Sous le thème « Ne laisse pas ton accélérateur partir en peur, RALENTIS ! »

La Ville de Saint-Basile-le-Grand, en partenariat avec le comité de circulation et la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, a lancé en mai 2024 la troisième phase de sa campagne de sensibilisation à la sécurité routière.

Par cette démarche, la Ville souhaite sensibiliser et mobiliser ses citoyens ainsi que les gens de passage sur son territoire à la problématique d’excès de vitesse sur les différentes voies publiques de son territoire ainsi qu’à ses risques et conséquences. La campagne inclura également un rappel des règles générales du partage de la route.

Un enjeu de sécurité préoccupant, à résoudre collectivement !

Les enjeux liés à la sécurité et à la circulation routière à Saint-Basile-le‑Grand demeurent encore importants aujourd’hui. Afin de permettre une meilleure cohabitation entre les divers usagers de la route et de sensibiliser sa population au respect des limites de vitesse, la Ville procède, depuis les dernières années, à l’implantation de diverses mesures de sensibilisation sur le territoire, dont les dispositifs d’atténuation de la circulation suivants :

  • Avancées de trottoir ;
  • Balises flexibles et délinéateurs ;
  • Dos d’âne ;
  • Marquage au sol ;
  • Radars pédagogiques ;
  • Signalisation verticale.

C’est dans un souci de bonifier ses efforts de sensibilisation et de mobilisation citoyenne déjà mis en place que la Ville,  sous la recommandation du comité de circulation, propose cette campagne. Par le biais de divers outils de sensibilisation et de prévention, cette démarche permettra à la Ville de réitérer son engagement envers la réduction de la vitesse sur le territoire grandbasilois, en plus de conscientiser les automobilistes au comportement imprudent que constitue la vitesse au volant.


Sur la photo de gauche à droite : Chantal Morin et  Robert Lapierre, citoyens bénévoles au sein du comité de circulation; Kim Méthot, conseillère du district 4; David Benoît, citoyen bénévole; Guy Lacroix, conseiller du district 5; Denis Vézina, conseiller du district 3; Yves Lessard, maire; Yannick Bélanger, président du comité de circulation; Laurie-Line Lallemand-Raymond, conseillère du district 1; Olivier Cameron-Chevrier, conseiller du district 6; Émilie Cook, représentante de la Régie intermunicipale de police Richelieu–St-Laurent; Charles Martin, directeur du Service des travaux publics et membre du comité de circulation. 
Absents de la photo : Sébastien Gagnon et François Roy, citoyens bénévoles.

Des mesures de sensibilisation diversifiées

Avec le slogan dynamique et accrocheur « Ne laisse pas ton accélérateur partir en peur, RALENTIS ! », la Ville souhaite transmettre un message mobilisateur tourné vers l’action citoyenne et qui capte l’attention.

Voici quelques actions de communication qui seront présentées au cours des prochains mois afin de sensibiliser le plus grand nombre de Grandbasiloises et Grandbasilois :

  • Conférence parent-enfant sur la sécurité routière et la prudence au volant, cet automne ;
  • Carton d’information disponible dans certains édifices municipaux et ci-dessous ;
  • Capsules d’information sur divers thèmes reliés à la prévention, aux risques et aux conséquences de la vitesse au volant ;
  • Panneau promotionnel aux entrées de la ville aux couleurs de la campagne ;
  • Partenariat avec la Régie intermunicipale de police Richelieu–St-Laurent.

3 astuces pour réduire votre vitesse de conduite


Évitez les distractions


Prévoyez vos déplacements 


Pratiquez l’écoconduite 

Adoptez ces 5 pratiques pour votre sécurité et celle des autres !


Conduisez reposé

La fatigue au volant compromet la concentration, le jugement, la mémoire et le temps de réaction accentuant ainsi les risques de collisions. Prendre la route reposé aidera à vous sentir alerte et dispos lors de vos déplacements.


Portez toujours la ceinture de sécurité 

La fatigue au volant compromet la concentration, le jugement, la mémoire et le temps de réaction accentuant ainsi les risques de collisions. Prendre la route reposé aidera à vous sentir alerte et dispos lors de vos déplacements.


Adaptez votre conduite à votre environnement

Soyez conscient de ce qui se passe autour de vous et pensez à adapter votre vitesse selon les comportements des autres usagers, les conditions routières, la densité de la circulation, la signalisation, etc.


Signalez vos intentions

Avant d’effectuer un changement de voie, un dépassement, un virage ou un arrêt, communiquez clairement vos intentions aux autres usagers (ex. : clignotant, code gestuel, sonnette de vélo, avertissement verbal).


Soyez courtois

Afin de favoriser un partage de la route harmonieux et sécuritaire, les usagers doivent adopter des comportements coopératifs et responsables.





Capsules d’information

Afin de sensibiliser et conscientiser la population, la Ville vous présentera, au fil des mois, des capsules d’information abordant divers thèmes en lien avec la prévention, les risques et les conséquences de la vitesse au volant.


3 astuces pour réduire votre vitesse de conduite

Plusieurs facteurs influencent le choix de la vitesse des automobilistes, dont le véhicule, la pression du temps et la recherche de sensations fortes. Pour vous aider à respecter une vitesse adéquate, la Ville vous présente quelques trucs simples…

Résumé de la phase 2

Lancée en juillet 2022 sous le thème « Partageons nos pistes en toute sécurité ! », la deuxième phase de la campagne avait pour but de conscientiser ses citoyens ainsi que les gens de passage sur son territoire à l’importance d’un partage adéquat et respectueux des pistes multifonctionnelles accessibles dans la ville. En parallèle, l’initiative a inclus un rappel des règles générales du partage de la route sur les voies publiques et aux abords des traverses piétonnières.

Parmi les mesures de sensibilisation, on a retrouvé diverses capsules d’information (voir ci-dessous), un carton d’information des bonnes pratiques, une carte interactive du réseau cyclables ainsi que des balises flexibles installées sur certaines pistes multifonctionnelles du territoire.


Sur la photo de gauche à droite : Martin Leprohon, conseiller du district 2; Mathieu Gagnon, directeur du Service des travaux publics et membre du comité de circulation; Olivier Cameron-Chevrier, conseiller du district 6; Laurie-Line Lallemand-Raymond, conseillère du district 1; Yves Lessard, maire; Kim Méthot, conseillère du district 4; Robert Lapierre et Yannick Bélanger, citoyens bénévoles au sein du comité de circulation; Guy Lacroix, conseiller du district 5; Denis Vézina, conseiller du district 3.
Absents de la photo : Annie Lambert, vice-présidente du comité de circulation, le représentant de la Régie intermunicipale de police Richelieu–St-Laurent ainsi que David Benoît, Sylvain Landry et François Roy, citoyens bénévoles.



Résumé de la phase 1

Lancée en juillet 2021 sous le thème « Chaque usager de la route a une vie », la première phase de la campagne avait pour but de sensibiliser les Grandbasiloises et Grandbasilois à une cohabitation plus harmonieuse entre les différents usagers de la route. 

Parmi les mesures de sensibilisation, on a retrouvé diverses capsules d’information (voir ci-dessous) ainsi que des pochoirs au sol près de certaines traverses piétonnières afin de rappeler à la population l’importance de circuler avec prudence sur le territoire.


Photo prise en 2021, de gauche à droite : Michael Arcand et Robert Lapierre, citoyens bénévoles au sein du comité de circulation; Line Marie Laurin, conseillère du district 2; Yves Lessard, maire; Josée LaForest, conseillère du district 1; Denis Vézina, conseiller du district 3; Guy Lacroix, conseiller du district 5; Richard Pelletier, conseiller du district 4; Jean-Luc Tremblay, sergent section sociocommunautaire, relations médias, à la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.
Absents de la photo : Émile Henri, conseiller du district 6; Annie Lambert, vice-présidente du comité de circulation, ainsi que Félix D’Amour, Yannick Bélanger et François Roy, citoyens bénévoles.

Corridors scolairesPhoto du brigadier pointant le rond bleu du corridor scolaire au sol

La Ville a mis sur pied trois corridors scolaires regroupant des trajets convergeant vers les écoles Jacques-Rocheleau et pavillon Saint-Basile, de la Chanterelle et de la Mosaïque. Elle encourage ainsi les écoliers à se déplacer à pied ou à vélo afin de profiter des avantages liés à la santé, à l’environnement ainsi qu’à leur développement physique et cognitif.

La mise en place d’une signalisation adéquate et la présence de cercles bleus peinturés sur les trottoirs ou en bordure de la rue aident les enfants à se rendre à leur école en toute sécurité et sensibilisent les automobilistes à la prudence en périmètre scolaire. L’arrêt de véhicules du côté du corridor scolaire sur les rues ne possédant pas de trottoir est interdit de 7 h à 17 h du lundi au vendredi, de septembre à juin.