La Ville adhère au programme Partenaires dans la protection du climat et à la déclaration d’engagement Unis pour le climat

Lors de la séance ordinaire du 7 novembre dernier, le conseil municipal de Saint-Basile-le-Grand a adopté à majorité la résolution afin d’adhérer à deux initiatives environnementales, et ce, conformément à la recommandation du Service de l’urbanisme et de l’environnement ainsi que du comité de développement durable. En effet, la Ville a signé la déclaration d’engagement Unis pour le climat de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et fait désormais partie du programme Partenaires dans la protection du climat de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et de l’ICLEI – Gouvernements locaux pour le développement durable.

En s’engageant publiquement à prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques, la Ville souhaite démontrer à ses citoyens la volonté du conseil municipal et de l’administration d’optimiser le développement durable sur le territoire et de réaliser des actions concrètes en ce sens.

Déclaration d’engagement Unis pour le climat – Union des municipalités du Québec (UMQ)

À l’initiative du Comité sur les changements climatiques de l’UMQ, et à la suite d’une vaste consultation, l’Union des municipalités du Québec a développé une plateforme municipale pour le climat, permettant d’appuyer ses membres dans la mise en œuvre de projets à connotation environnementale. La déclaration Unis pour le climat est décrite comme étant la pierre angulaire de cette plateforme. Dans les derniers mois, l’UMQ a sollicité l’ensemble de ses membres à se joindre à elle en signant cette déclaration d’engagement.

Kim Méthot, conseillère du district 4 et responsable des dossiers de développement durable, mentionne : « La déclaration d’engagement Unis pour le climat de l’Union des municipalités du Québec est une preuve que le conseil municipal s’engage politiquement et qu’il souhaite confirmer son implication dans cette lutte environnementale en réalisant des actions concrètes. Cette signature signifie que nous reconnaissons que les changements climatiques bouleversent notre société et nécessitent une implication de tous, autant individuellement, collectivement que politiquement, et sur toutes les échelles, autant locale, provinciale que mondiale. Nous en vivons les effets dans toutes les sphères de nos vies et on se doit d’agir rapidement. Le conseil municipal s’engage ainsi à faire de la lutte et de l’adaptation aux changements climatiques une priorité constante dans ses décisions et à agir dans son travail avec une volonté d’exemplarité ».

Partenaires dans la protection du climat – Fédération canadienne des municipalités (FCM)

Grâce au cadre en cinq étapes, le programme Partenaires dans la protection du climat offre une orientation claire à la Ville pour atteindre ses objectifs en matière de changements climatiques. Le processus commencera par l’établissement d’un inventaire de référence des émissions de gaz à effet de serre, puis la définition des objectifs de réduction de celles-ci. Ensuite, un plan d’action pour la protection du climat sera élaboré, puis mis en œuvre. Finalement, les progrès seront surveillés et les résultats seront présentés à la population.

« Le programme Partenaires dans la protection du climat consiste en un réseau de plus de 400 administrations municipales canadiennes ayant toutes la volonté de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et de protéger le climat. En nous regroupant, nous pouvons profiter des expériences et du support de tous, ce qui nous permettra d’aller plus loin dans notre lutte environnementale. Les actions qui seront prises auront un impact direct sur la qualité de vie de nos résidants, un point non négligeable dans notre décision de se joindre à ces initiatives. La Ville de Saint-Basile-le-Grand est fière de cet engagement qui impactera positivement le futur de tous les Grandbasiloises et Grandbasilois », indique Yves Lessard, maire.

En savoir plus sur le comité consultatif de développement durable

Le comité de développement durable, constitué à majorité de citoyens bénévoles, accompagnera l’administration et le conseil municipal dans leurs prises de décisions relativement au développement durable et à la lutte contre les changements climatiques. Le mandat de ce comité consultatif est, entre autres, d’analyser et de faire les recommandations nécessaires sur tout sujet susceptible d’affecter l’environnement, le développement économique et le bien-être de la population.